CoVid-19 : le Collectif des professeurs en sciences médicales propose d’annuler l’Aïd El Ad’ha

Face à la propagation de l’épidémie du CoronaVirus (CoVid-19), ces derniers jours dans plusieurs wilayas du pays, et devant l’augmentation du nombre de cas positifs, le collectif des professeurs en sciences médicales appele les autorités compétentes à «s’abstenir» de fêter l’Aïd El Ad’ha cette année.

« Nous en appelons aux plus hautes autorités du pays pour prendre toutes les mesures qu’impose la situation de crise sanitaire actuelle, en décrétant l’abstention pour tous, de procéder au sacrifice du mouton et de faire de ces deux jours de l’Aïd El Adha, un grand moment de recueillement et de solidarité nationale », lit-on dans le communiqué publié par le Collectif lors d’une réunion tenue le mercredi dernier.


Rappelant les cinq piliers de l’Islam, le collectif a déclaré que «ces devoirs ne sont pas explicitement soulignés dans le Coran. Mais rapportés dans un hadith prophétique tel que rapporté : par «l’Imam Mohamed Al-Boukhârî dans son ouvrage de référence compilant les actions et les enseignements oraux de notre Mohamed (qlssl) : SAHIH El-BOUKHARI. Et aussi par Abû El Hussein Muslim dans sa Collection Authentique appelée également SAHIH MUSLIM.»


Le collectif estime que les musulmans devraient plutôt «faire de cette journée un moment fort de recueillement pour s’incliner devant la mémoire de toutes les victimes de cette pandémie et rendre hommage au sacrifice de notre personnel soignant, tombé sur le champ de bataille d’une guerre dont on ne voit pas la fin.»

La pandémie sévit : il faut éviter les marchés de ventes et tous contact

Les spécialités de la santé insistent beaucoup sur le «respect le plus strict des mesures barrières, notamment de distanciation physique.» Les marchés qui enregistrent pendant ce rite un grand afflux d’acheteurs de mouton doivent être évités. Le sacrifice n’est pas en reste.

«L’achat du mouton dans des marchés collectifs, son transport à plusieurs reprises, son sacrifice et sa consommation sont toutes des occasions qui vont favoriser les fortes affluences et regroupements qui vont exacerber la situation pandémique.» prévient encore le collectif.

Or, nous le savons toutes et tous, la fête de l’Aïd est synonyme de gaité et de visites. Comment pouvons-nous alors penser à la joie au moment où la pandémie continue à tuer parmi nous ?

M. O.

Une réponse sur “CoVid-19 : le Collectif des professeurs en sciences médicales propose d’annuler l’Aïd El Ad’ha”

  1. Pas au point d’annuler mais respecter les distances, porter un masque et éviter les regroupements familiaux ! Chacun pour soi ! Pas de mouton ! S’il y a de la viande c largement suffisant s’il n’y a pas qu’on se contente de s’envoyer des textos (saha aidek)!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s