Appel à un rassemblement «livre à la main» lancé par le mouvement citoyen de Tichy (Béjaïa)

Publié par

La recrudescence de la violence, le musèlement de toute expression démocratique, les arrestations arbitraires…la coupe est pleine ! nos réactions tardent à venir. Le pouvoir use du covid-19 comme tremplin pour mater la contestation et instaurer la terreur. Sinon, comment peut-on expliquer qu’au moment où on interdit la tenue de rencontres culturelles, le pouvoir, autorise, encadre et assure la sécurité pour la tenue de rencontres religieuses et autres rassemblements qui épousent l’idéologie du pouvoir, du moins, ceux qui ne la remette pas en cause.

Il y a lieu de rappeler l’épisode de l’interdiction de la tenue du sit-in organisé par la coordination des cafés littéraires libres, le 05/09/2020 au niveau de l’esplanade de la maison de la culture de Bejaia pour dénoncer la falsification de l’histoire… alors qu’au même moment une grande conférence religieuse se déroulait à la même enceinte !

La cerise sur le gâteau est l’interdiction du travail de collaboration entre CMA Congrès Mondial Amazigh et le café littéraire de Tichy, en effet un programme riche (visioconférences, formation…) aurait été matéIlrialisé les journées de jeudi et vendredi, 18 et 19 septembre au niveau de la bibliothèque communale de Tichy, hélas! tout est tombé à l’eau. Il y a lieu de rappeler, également, l’intervention musclée des services de la sûreté de la Daïra de Tichy pour arrêter les cinq personnes présentes à ladite bibliothèque la veille du déroulement des activités.
Tant d’acharnement et de violence pour arrêter une activité culturelle et du laxisme, sinon de la tolérance pour ne pas dire autre chose, concernant la vente clandestine d’alcool, partout, surtout la nuit, à la lisière des villes, et à un prix très élevé. Des jeunes, et mêmes des adolescents, se reconvertissent en revendeurs attitrés, engrangeant des bénéfices mirobolants. Des lycéens que ces pratiques ont enrichis rapidement, ont d’ores et déjà refusé de reprendre le chemin de l’école à la rentrée.
Ce qui est encore incompréhensible est ce silence de la sûreté de la Daïra de Tichy et son refus à réagir face aux dealers qui sévissent en plein jour et sans être inquiétés par personne, même la dénonciation par un nombre de citoyens intègres ne semble pas trouver échos.
Devant cette situation chaotique, le mouvement citoyen de Tichy appelle tout le mouvement associatif de Tichy, toutes les forces vives de la région, tous les démocrates là où ils se trouvent à prendre part au rassemblement qui aura lieu le jeudi 24/09/2020 à 10h devant le siège de l’APC pour :

  • Apporter notre soutien total et indéfectible au café littéraire de tichy.
  • Exiger la réouverture des espaces culturels.
  • Dénoncer la répression policière.
  • Dire non à la clochardisation de la société.
  • La libération de tous les détenus d’opinion.

Libérons la culture, le reste suivra.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s