Djerrad depuis Batna : l’université doit être « pionnière » dans les nouvelles technologies

Djerrad depuis Batna : l’université doit être « pionnière » dans les nouvelles technologies

« L’université doit être pionnière dans les nouvelles technologies, la numérisation, l’intelligence artificielle et l’économie de la connaissance », telle a été la déclaration du premier ministre Abdelaziz Djerad, ce mercredi 21 octobre depuis Batna ou il était en visite de travail.

Cette visite avait pour objectif l’inspection de plusieurs projets inscrits dans le programme de développement de la wilaya de Djelfa, destiné à l’amélioration des conditions de vie des citoyens, particulièrement dans les zones d’ombre. Mais, à l’occasion, le ministre a procédé à l’inauguration et la baptisation de l’Ecole nationale supérieure (ENS) des énergies renouvelables, de l’environnement et du développement durable de l’Université Batna 2. Celle-ci porte désormais le nom du défunt Dr. Abdelhak Rafik Berarhi, ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

A l’occasion, le premier ministre a tenu à souligner que l’université algérienne possède d’importantes compétences lui permettant de se distinguer facilement dans ces domaines. Toutefois, il est de la responsabilité des enseignants à œuvrer à orienter les étudiants pour développer les nouvelles technologies, la numérisation, l’intelligence artificielle et l’économie de la connaissance », a précisé M. Djerrad qui a appelé « à s’ouvrir aux langues étrangères pour mieux maîtriser les sciences et les nouvelles technologies ».

L’Ecole nationale supérieure des énergies renouvelables, de l’environnement et du développement durable assure la formation supérieure, la recherche scientifique et le développement technologique dans les domaines des énergies renouvelables, de l’environnement et du développement durable, notamment l’électrotechnique, la métrologie pour les réseaux électriques intelligents, les énergies nouvelles et renouvelables, l’environnement, la santé publique et l’économie verte.

M.O./Aps

Ina Presse

Articles similaires

Laisser un commentaire

%%footer%%