Cinéma : Un film documentaire sur Matoub Lounès sortira le 24 janvier 2021


“Il était une voix, en Kabylie”, tel est le titre du film documentaire consacré au chanteur kabyle Matoub Lounès lâchement assassiné par un groupe armé en 1998 dont la sortie est prévue pour le 24 janvier 2021, date anniversaire de sa naissance, apprend-on du communiqué publié par le réalisateur, sur son site « Tamazgha ».

Le film dont la bande annonce est déjà en ligne (en bas de l’article) fera certainement plaisir aux kabyles et aux Amazigh du monde puisqu’il est tant attendu par les fans du Rebelle. Le réalisateur, l’écrivain et journaliste Marocain Aksil Azergui, nous retrace la vie du poète et chanteur Amazigh, qui «était déjà une légende» avant qu’il ne soit lâchement assassiné le 25 juin 1998 près de son village Taourirt Moussa, en Kabylie, alors qu’il n’avait que 42 ans. Un attentat qui n’est « toujours pas élucidé ».

«Ecorché vif, poète et ciseleur de mots hors pair, Lounès Matoub est un véritable maquisard de la chanson.»

« Il a usé de textes tranchants, sincères et sans concessions pour dire des vérités que très peu d’intellectuels et de chanteurs osent clamer publiquement. Matoub était très engagé sur plusieurs fronts, notamment pour la défense de l’identité amazighe et contre l’islamisme et le régime algérien. » témoigne le réalisateur qui estime que « pourtant rien ne destinait ce jeune montagnard, à l’enfance turbulente et difficile et à l’adolescence chaotique, à devenir le porte-voix de tout un peuple. »

Ce travail cinématographique a certainement coûté du temps au réalisateur marocain qui s’est beaucoup informé sur le barde, puisqu’il témoigne de la grandeur de Lounès. Il est au courant de sa vie d’enfance, de son combat et même de son goût particulier à la vie d’un simple citoyen montagnard. Il sait que Lounès, le Rebelle, était chassé de tous les collèges qu’il avait fréquentés. Oui, il sait que notre chanteur préféré était indépendant d’esprit et qu’il s’était formé et grandi tout seul.

« Méprisé par certains intellectuels kabyles à ses débuts, interdit d’antenne à cause de ses prises de positions jugées radicales, il parvint à faire entendre sa voix égratignant au passage le régime d’Alger, les Berbères de service et tous les scélérats….Au fil des années, il devint le symbole de l’ensemble des Amazighs à traves l’Afrique du Nord. » écrit l’écrivain marocain.

Mounir Outemzabt.

Bande annonce du film sur #Matoub_Lounès

Une réponse sur “Cinéma : Un film documentaire sur Matoub Lounès sortira le 24 janvier 2021”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s