Drame de Oued-Ghir (Béjaia) : ce qu’il s’est réellement passé ! (actualisé)

Publié par

Le drame qui a secoué la commune de Oued Ghir en particulier et la ville de Béjaia en général a fait couler beaucoup d’encre. Au total, huit personnes ont péri dans la fosse septique de la prison. On parle d’un prisonnier et sept gardiens. Mais d’autres versions ont fait surface !

En effet, lors d’un point de presse; le directeur local de la Protection civile, M. Fedi Nourredine, a confirmé que « ces huit victimes sont mortes par asphyxie suite aux émanations de sulfure d’hydrogène » : un gaz considéré comme toxique. Et d’ajouter que les agents de la protection civile « ont d’abord nettoyé la fosse puis retiré les dépouilles des victimes. »

Les corps, inertes, des victimes ont été transférés à la morgue du CHU d’Aâmriw. Selon, les premières informations, qui ont relayé les réseaux sociaux, il s’agirait d’un prisonnier qui a été chargé de nettoyer ladite fosse « comme à chaque mois ». «C’est une opération ordinaire répétée tous les deux mois. Depuis le dernier séisme, les déchets bloquaient l’écoulement des eaux usées»,  a déclaré un gardien à El Watan.

Ayant perdu connaissance, un gardien est descendu pour l’aider. Mais, il était aussi tombé en syncope. Un deuxième gardien a alerté ses collègues qui sont intervenu en toute urgence pour les secourir. Malheureusement, c’était l’horreur : ils ont tous été asphyxié par le gaz toxique qui s’y dégageait.

Capture d’écran Facebook

« Un détenu est descendu dans la fosse septique, adossé au mur de la prison, pour la nettoyer, il meurt des suites d’émanations de gaz mortel qui se dégageait de la fosse. Un gardien est venu lui porter secours, il meurt aussi. Puis, un deuxième gardien venu au secours trouve le même sort. Un troisième, un quatrième, un cinquième, un sixième et un septième gardien, tous venus au secours, décèdent à leur tour. Une hécatombe, une tragédie (…) » lit-on sur les réseaux sociaux.

Trois ministres se sont rendus sur les lieux du drame

Une délégation de trois ministres a été dépêchée mercredi après midi à Bejaia. Elle était composée du ministre de la Justice, Belkacem Zaghmati et des ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Kamel Beldjoud et des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi.

Ils présenté leurs condoléances aux cadres et travailleurs du secteur de la Justice. M. Zeghmati a aussi profité présenté, au nom du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ses condoléances aux familles des victimes.

La rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s