MAK : huit militants placés sous mandat de dépôt à Béjaia

MAK : huit militants placés sous mandat de dépôt à Béjaia

Le pouvoir s’acharne sur les militants du mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) dirigé par Ferhat Meheni, jusque-là traité de « terroriste » ayant « envisagé de mener des actes criminels en Algérie ». Huit militants du MAK ont été placés sous mandat de dépôt et huit autres sous contrôle judiciaire, selon le CNLD.

Après avoir présenté 16 personnes devant le procureur du tribunal d’Akbou, le Lundi 24 Mai 2021, puis devant le juge d’instruction du même tribunal, ce dernier a placé sous mandat de dépôt huit d’ente elles et a mis sous contrôle judiciaire les huit autres militants, fait savoir le CNLD.

Ce dernier précise que les 08 militants sont poursuivis pour les chefs d’inculpation : Outrage à corps constitué article 146 du code pénal, utilisation de la violence sur les agents de l’ordre public Article 148 du code pénal, atteinte à l’unité nationale Article 79 du code pénal, attroupement armé articles 97 et 99 du code pénal.

Ceux qui ont été placé sous mandat de dépôt sont entre autres : Maouche Menad, Fateh Karim, Bousselam Boujemaa, Chakri Fawzi, Djoudi Djamel, Kased Younes, Ait Mensour Zahir, et Laoubi Merzouk.

Il importe de souligner que lors de l’audition, « il y a eu 7 mandats de dépôt. Et une fois que les avocats ont quitté le tribunal, le juge d’instruction a refait la présentation de Laoubi Merzouk et l’a placé sous mandat de dépôt au lieu du contrôle judiciaire. » dénonce le CNLD.

La rédaction

Ina Presse

Articles similaires

Laisser un commentaire

%%footer%%