Skip to content

22 morts dans des affrontements entre éleveurs et agriculteurs au Tchad


Vingt-deux personnes ont été tuées samedi 7 août dans des affrontements entre agriculteurs et éleveurs à 200 km à l’est de la capitale Ndjamena, capitale du Tchad, pays en proie à des conflits meurtriers entre ces communautés, ont annoncé ce dimanche 8 août les autorités locales.

Selon les déclarations de la gouverneure de la province de Hadjer-Lamis, dans le centre du Tchad, Mme Amina Kodjiana, à l’afp, cette discorde au lieu pour cause « d’un problème foncier entre les deux communautés ». Elle précise que « les uns veulent s’installer et les autres les en empêchent. »

Cependant, le conflit oppose les « Boulala », des cultivateurs sédentaires, aux « Arabes », des éleveurs nomades dans le village de Zohana, souligne encore la même gouverneure.

La rédaction.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :