Skip to content

Algérie : 41 feux de forêts éteints en 24h, dans 09 wilayas

Est-ce le fin de l’enfer en Algérie ? 41 feux de forêts ont été éteints dans neuf (09) wilayas au cours des dernières 24 heures, selon les services de la Protection civile. « La plupart des feux de forêts sont désormais maîtrisés » et « ne représentent plus de danger pour les habitants ».

Publicités

« Les unités de la Protection civile ont réussi, au cours des dernières 24 heures (15-16 août), à éteindre 41 feux de forêts dans neuf (09) wilayas : Tizi Ouzou (24 incendies), Bejaïa (05), El Taref (04), Jijel (02), Sétif (02), et un (01) incendie dans chacune des wilayas de Médéa, Guelma, Skikda et Bouira », précise-t-on de même source.

Les opérations d’extinction des feux de forêt se poursuivent au niveau de 7 wilayas : Jijel (02), Tizi Ouzou (01), Béjaia (01), Sétif (01), Annaba (01), Ain Defla (01) et Tipaza (01) ».

Le bilan des pertes est énorme

A Tizi Ouzou, selon les images satellites, les incendies ont ravagé plus de 25.000 ha de couvert végétal entre forêts, dont 8.800 ha d’arbres fruitiers et 100.880 sujets d’élevage, ont été détruits par les incendies enregistrés depuis le 9 du mois en cours dans 16 communes de la wilaya de Tizi-Ouzou, où subsistent encore quelques foyers, dimanche, a-t-on appris des services compétents.

Depuis le 09 août, les moyens aériens d’extinction des feux ont permis d’effectuer 702 opérations de bombardement d’eau à travers les six (06) wilayas suivantes : Tizi-Ouzou, Béjaia, Jijel, Bouira, Guelma et Annaba.

Les feux ont détruit plus de 8.000 ha d’oliviers et 800 autres ha de divers arbres fruitiers. En outre, sur les 100.880 sujets d’élevage, le même bilan provisoire fait état de plus de 200 têtes de bovins, 300 têtes d’ovins, 380 caprins et 100.000 sujets avicoles (poulets de chair et poules pondeuses).

A ces pertes s’ajoutent la destruction par les feux de plus de 10.000 ruches, de 60 bâtiments d’élevage avicole et de 35 bâtiments d’élevage de grands ruminants (étables), selon une cette première estimation, a-t-il insisté.

M. Kadri.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :