Skip to content

Algérie : L’ONEC tient un rassemblement de soutien à la Palestine


L’Organisation nationale des enfants de Chouhada (ONEC) a organisé lundi, au siège de l’ambassade de la Palestine à Alger un rassemblement de soutien au peuple palestinien pour dénoncer l’escalade des violences sionistes à El Qods ocupé et à Ghaza et réitérer le soutien indéfectible des Algériens à la cause palestinienne.

Ce rassemblement, organisé sous le slogan « les enfants de novembre 54 avec le peuple palestinien oppresseur ou opprimé »,  a été l’occasion de réitérer l’appui de l’Algérie à la lutte du peuple palestinien.

Les participants qui ont pris la parole au cours de cette action de solidarité ont salué la position de principe de l’Algérie quant à la justesse de cette cause, rappelant à ce titre les déclarations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui s’est exprimé contre la normalisation avec l’entité sioniste.

S’exprimant lors de ce rassemblement, le SG de l’ONEC, Tayeb El Houari, a dénoncé ce qu’il a qualifié de « nazisme sioniste ».

« La Palestine est victime du nouveau nazisme qui est né depuis que Trump a donné l’ordre d’appliquer le deal du siècle » qui a été suivi par certains pays arabes qui se sont précipités à normaliser leurs relations avec l’entité sioniste », a-t-il déclaré.

Tayeb El Houari a condamné l’attaque sioniste contre la tour abritant le siège de plusieurs médias internationaux à Ghaza, assurant qu’il s’agit  » d’un crime contre le droit d’informer sur les  pratiques du nazisme de l’entité sioniste en Palestine occupé ».

« L’action d’aujourd’hui émane des principes de base du peuple algérien qui a toujours affiché sa prédisposition à défendre la cause palestinienne et l’indépendance du peuple palestinien », a de son côté souligné le SG de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui, présent à ce rassemblement de soutien.

Ce rassemblement initié par l’ONEC est  » l’expression de l’attachement de l’Algérie à la terre de Palestine », a déclaré à l’APS l’ambassadeur palestinien à Alger, Amine Makboul, louant la position commune du gouvernement et du peuple algérien sur la question de Palestine.

Mais a déploré la position de « spectateur » de  la communauté internationale qui s’est contentée de dénoncer l’agression israélienne au moment où « l’occupant sioniste est déterminé à verser le sang des palestiniens ».

Amine Makboul n’a pas manqué de critiquer l’attitude des Etats-Unis qui ont entravé au Conseil de sécurité de l’ONU une prise de décision condamnant l’agression sioniste, déplorant le fait que l’occupant israélien puisse invoquer le droit à la légitime défense, alors que le peuple palestinien qui subit les affres de l’occupation et de l’injustice ne peut pas jouir de ce droit.

 » Nous espérons que le Conseil de sécurité prenne une décision décisive et que les Etats-Unis se soumettent à la volonté internationale  » et adhèrent  au consensus international pour condamner cette agression et  respecter les droits au peuple palestinien conformément à la légalité internationale », a-t-il ajouté.

aps

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :