Skip to content

Annaba : un confinement partiel dans les grandes communes a été exigé

A l’instar des autres wilayas, Annaba (Bone) fait face à une situation épidémiologique très « inquiétante », d’où la décision du wali Djamel Eddine Brimi, d’exiger un confinement sanitaire partiel au niveau des grandes communes comme El Bouni, El Hadjar et Sidi Amar.

Dans une évaluation de la situation sanitaire dans la wilaya sur les ondes de la radio locale, le premier responsable de la wilaya a souligné que  »tous les indicateurs font état d’une propagation rapide de l’épidémie de la Covid-19 ».

Le premier responsable de la wilaya, a relevé que 160 malades sont pris en charge actuellement à Annaba au niveau des six structures hospitalières réservées aux malades atteints de Covid-19 et dans le service de réanimation, dont des jeunes, affirmant que « près de 50 décès dus à la Covid-19 sont enregistrés chaque semaine à travers la wilaya depuis un certain temps ».

« L’intensification des contrôles pour imposer le respect des mesures de prévention dont la fermeture des plages, l’interdiction des regroupements et des fêtes et l’obligation du port du masque de protection n’ont pas suffi à briser la chaîne de contamination », a estimé le wali, qui souligne également que la situation exige d’imposer un confinement à domicile pour surmonter cette phase sensible, notamment dans les communes qui connaissent une affluence des citoyens dans les places publiques et les centres commerciaux.

Le même responsable a déclaré que l’approvisionnement des structures sanitaires en oxygène à usage médical se poursuit à travers la mobilisation de la production de la wilaya estimée à 9.000 litres/jour fournis par le complexe Sider El Hadjar et l’usine sidérurgique privée Attia d’Annaba.

Lire aussi : Couvre feu en Algérie : plusieurs activités économiques gelées et d’autres limitées – INA PRESSE

Cette quantité est acheminée quotidiennement vers les structures sanitaires et les services dédiés à la prise en charge des malades de la Covid-19 de la wilaya d’Annaba avec l’octroi de 1.000 litres/jour d’oxygène pour les unités Covid-19 de la wilaya voisine d’El Tarf.

Ina avec Aps

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :