Skip to content

Barbacha (Béjaia) : APC et Daïra fermés par les citoyens d’Amaârat

La grogne gagne du terrain chez les citoyens des quatre coins de la wilaya de Bejaia. Il ne se passe pas une semaine où on voit des fermetures de tout genre, qui celles des routes nationales, qui des sièges des APC et de Daïras…

C’est le cas donc des sièges de l’Apc et de la daïra de Barbacha, qui fait l’objet de fermeture ce mercredi par citoyens du village Amaarat, 07 kilomètres du chef-lieu de la commune de Barbacha. Les contestataires motivent cette action radicale par les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien. A commencer par le non achèvement des travaux d’aménagement de la route qui mène au village sur une distance de 2,5 Kms. Ce qui rend la vie difficile que ce soit en période estivale d’où la poussière qui monte ou en période hivernale d’où la boue qui rend les déplacements très délicats et difficiles.

Interrogé sur les raisons du retard dudit projet , le vice-président de l’APC de Barbacha, M. Mohand-Saddek Akrour, affirme que cela est dû en grande partie au fait que l’entreprise chargée dudit projet qui a décidé d’arrêter les travaux, et ce face à la hausse des prix des matériaux nécessaires.

Il déclare en outre que ses services pensent à la résiliation du contrat liant à cette entreprise, et désignent une autre  dans les prochains jours, qui s’occupera du reste des travaux. L’ex-maire élu en 2017 et qui est aujourd’hui vice-président a rassuré les habitants du village (dont il est originaire) que le projet sera réalisé dans les plus brefs délais.

Il déclara enfin que l’APC a tout fait pour arracher le montant du projet qui est de l’ordre de 2,9 milliards de centimes. Comme pour dire que les services de l’APC ne sont pas prêts à voir le montant récupéré et le projet disparaître. Sinon, ça servirait à quoi de l’arracher et de ne pas aller à son terme.

Rahib. M.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :