Skip to content

Coronavirus : Olivier Véran recommande aux français de ne plus porter le masque artisanal


Afin de faire face à la pandémie Covid-19 certains masques fabriqués à la main ne doivent plus être portés. « Ces masques fabriqués en tissus notamment ceux « faits maison » sont jugés insuffisamment filtrants face aux nouveaux variants a fait savoir le ministre de la Santé, Olivier Véran, jeudi sur TF1.

« Le Haut conseil de la santé publique « HCSP » recommande aux Français, et c’est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu’on a fabriqué chez soi », a déclaré Olivier Véran. Le ministre conseille les français de ne plus porter les masques industriels en tissu les moins filtrants (dits « de catégorie 2 »). Le décret où figurent ces dispositions, ainsi que l’avis du HCSP sur lequel il s’appuie, doivent être publiés vendredi matin, a précisé le ministère de la Santé.

Désormais, seuls trois types de masques devront donc en principe être portés dans l’espace public contre le Covid-19, même s’il sera difficile de s’assurer en pratique du respect de cette consigne : les masques chirurgicaux (issus du monde médical, avec une face bleue et une face blanche), les FFP2 (les plus protecteurs) et les masques en tissu industriels dits « de catégorie 1 ».

Pour une meilleure protection

Les masques en tissu de catégorie 1 (ou UNS1, pour « usage non sanitaire 1 ») filtrent 90 % des particules, contre 70 % pour la catégorie 2 (UNS2), selon des normes élaborées par l’Afnor. Les masques chirurgicaux, eux, filtrent au moins 95 % des particules de 3 micromètres. Enfin, les FFP2 bloquent 94 % des aérosols, les particules les plus fines (autour de 0,6 micromètre).

Les autorités sanitaires veulent inciter les Français à porter les masques les plus filtrants en raison de l’apparition de nouveaux variants plus contagieux que le coronavirus classique, détectés d’abord en Angleterre ou en Afrique du Sud.

Lisa Ombre/ afp

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :