Skip to content

Couvre feu en Algérie : plusieurs activités économiques gelées et d’autres limitées


Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19, la reconduite du couvre feu dans 37 wilayas d’Algérie a été jugé primordial. Il débute aujourd’hui (05 Aout) de 20h00 à 6h00 du matin pendant 10 jours. Cependant, plusieurs activités socioéconomiques ont été arrêtés pour une période afin d’éviter la propagation du virus.

La décision a été prise par le premier ministre Aymene Benabderrahmane sous l’ordre du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, notamment après les consultations avec le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) et l’autorité sanitaire.

S’inscrivant toujours dans l’objectif de préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque de propagation du Variant Indien, ces mesures visent, au regard de la situation épidémiologique, à réaménager et reconduire le dispositif actuel de protection et de prévention. Les mesures édictées ci-après sont prévues pour une période de dix (10) jours et prennent effet à compter du Jeudi 5 aout 2021.

La mesure de confinement partiel à domicile de vingt (20) heures jusqu’au lendemain à six (6) heures du matin est applicable dans les trente sept (37) wilayas suivantes : Adrar, Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Bejaia, Biskra, Béchar, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Saïda, Sidi Bel Abbes, Annaba, Guelma, Constantine, Mostaganem, M’Sila, Mascara, Ouargla, Oran, El Bayadh, Boumerdes, Tindouf, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza, Naâma, Ain Temouchent, Relizane et Ouled Djellal.

Plusieurs activités économiques gelées et d’autres limitées

Cette mesure de reconfinement partiel nécessite également un stricte respect du protocole sanitaire. Elle a été décidée après avoir enregistré un grand nombre de décès notamment dû au manque d’Oxygène dans les hôpitaux. Plusieurs activités socioéconomiques ont été arrêtés pour une période afin d’éviter la propagation du virus.

A commencer par l’activité de transport urbain et ferroviaire des voyageurs, ainsi que inter-wilayas qui a été suspendue durant les week-ends dans toutes les wilayas concernées par le confinement partiel à domicile.

Vient en suite les activités qui se caractérisent par une forte concentration de la population et qui présentent un risque évident de contamination. Il s’agit des marchés de ventes des véhicules d’occasion, des salles omnisports et les salles de sport, des maisons de jeunes, des centres culturels.

Sur un autre plan, la reconduction de la mesure de renforcement des mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection et de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenant.

La fermeture concerne, en outre, les espaces récréatifs de loisirs et de détente, des lieux de plaisance et les plages au niveau des wilayas concernées par la mesure de confinement partiel à domicile. Ainsi, le gouvernement a limité la vente à emporter particulièrement dans les cafés, restaurations, fast-food et espaces de vente de glace.

Publicités

Les regroupements et rassemblements publics interdits

Cette mesure, applicable dans tout le pays, interdit tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements. Les établissements qui ne prendront pas en considération cette mesure feront objet de « retrait définitif de l’autorisation d’exercice de l’activité ».

Par ailleurs, le gouvernement rappelle que les dispositifs de contrôle et de sanctions seront toujours appliqués, de manière rigoureuse, pour tout non respect des gestes barrières et des différents protocoles sanitaires adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) et dédiés aux différentes activités économiques, commerciales et sociales.

Il relève cependant, le haut degré de conscience des citoyens et leur détermination à continuer à observer scrupuleusement toutes les consignes et mesures sanitaires de prévention et de protection, comme il relève le fort élan de solidarité pour faire face à cette crise sanitaire.

Il exhorte, enfin, les citoyennes et les citoyens à participer massivement aux campagnes de vaccination lancées au niveau de l’ensemble du territoire national ».

Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.

M.O.

1 Comment »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :