Skip to content

Covid-19 : Pour Nadir Dib (directeur de l’ODEJ de Bejaia), sensibiliser les citoyens reste le principal objectif

Rencontré en marge du lancement de la campagne de vaccination anti Covid-19 par l’Etablissement Public de Santé de Proximité (EPSP) d’El-Kseur, en collaboration de l’APC d’Amizour, et ce au niveau du Centre Culturel Malek Bouguermouh d’Amizour, le directeur de l’Office Des Etablissements de Jeunes (ODEJ) de Bejaia, Monsieur Dib Nadir a tenu a répondre à nos questions dans cet entretien. 

 

INA Presse : L’EPSP d’El-Kseur en collaboration avec l’APC d’Amizour lance la campagne de vaccination contre la Covid-19. L’ODEJ de Bejaia dont vous êtes le Directeur a tenu à y participer à sa manière, un mot par rapport à cette participation ?

Dib Nadir : Effectivement, en ce qui nous concerne, on suit les instructions du ministère de la jeunesse et des sports (MJS) et ce par rapport aux campagnes de sensibilisation contre les fléaux sociaux, lancées le mois de Juin 2021. A cet effet, on a préparé un programme de telle sorte à sensibiliser les gens contre la pandémie du Covid-19, pour la prévention routière et les fléaux sociaux dans leurs dimensions.

Cependant, votre présence aujourd’hui est dans le cadre de la sensibilisation des gens contre la pandémie de la Covid-19…

Justement, par rapport à cette pandémie, et la situation que vivent la plupart des pays du monde dont notre cher pays, et où les cas de Covid-19 existent et le nombre a fortement augmenté, et avec la peur des citoyens, on ne peut rester insensible. A cet effet, la cellule d’écoute, prévention et santé de l’ODEJ de Bejaia, sous l’égide de la direction de la jeunesse et des sports (DJS), a préparé une campagne de sensibilisation. Nous sommes donc ici à Amizour pour accompagner cette équipe de l’EPSP et les médecins, dans le but également de sensibiliser les citoyens, pour que ces derniers aient conscience de l’intérêt de ce vaccin qui reste important et bon pour leur santé. Dieu merci, notre équipe a réussi à expliquer aux citoyens les bienfaits de ce vaccin.

 

Ça saute aux yeux, puisque rien que pour la matinée de cette première journée, il y’avait du monde, non !

Tout-à-fait, et rien que depuis que nous étions sur place, nos psychologues ont fait ce qu’il faut pour convaincre les citoyens pour prendre ce vaccin. Selon les médecins qui se trouvent ici, plus de 100 citoyens qui se sont inscrits et vaccinés et l’opération se poursuit à l’heure où je vous parle. En ce qui nous concerne, là où il y’aura des campagnes de sensibilisation, on sera présents. Ce qu’on souhaite, c’est que cette pandémie disparaisse.

Nous avons également constaté qu’il y a ceux qui ont peur et qui redoutent ce vaccin….

C’est vrai, tant qu’il y a de la spéculation et que les gens en parlent souvent, mais réellement Dieu Merci, on arrive quand-même à convaincre les citoyens afin de prendre ce vaccin. Notre but, plutôt notre souhait également est de voir cette maladie du Covid-19 disparaître. On vous remercie toutefois de nous avoir donné l’occasion de s’exprimer, tout comme on remercie les responsables de l’APC d’Amizour qui nous ont bien accueillis et qui nous ont préparé cet espace, ainsi que les responsables du Centre Culturel Malek Bouguermouh, ainsi que les médecins et tous ceux qui travaillent dans cette campagne de vaccination. On fait appel aux citoyens pour se faire vacciner, il y va de leur intérêt et de leur santé.

Entretien réalisé par Rahib. M.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :