Skip to content

Covid19 : qui sont les 6,5 millions de personnes non vaccinées ?

Centre de vaccination acropolis (Nice) ; des personnes vaccinées attendent 15mn avant de quitter les lieux /photo prise en septembre par M.O.

La France fait face à un rebond épidémique de la Covid-19. Le taux d’incidence a franchi la barre de 100 cas pour 100 000 habitants. Au moment ou le gouvernement propose la 3e dose aux séniors, environ 6,5 millions de personnes âgées de plus de 12 ans n’en ont reçu aucune.

Le niveau des contaminations est moins marqué pour l’instant que chez certains des pays voisins comme l’Allemagne ou la Belgique, mais la dynamique de l’épidémie est clairement à la hausse.

Pour y faire face, les autorités misent tout particulièrement sur la vaccination, dont la campagne de rappel chez les seniors vaccinés est déjà lancée. Le gouvernement vise aussi à atteindre les non-vaccinés. À ce jour, près de 90% de la population éligible, c’est-à-dire des plus de 12 ans, a reçu au moins une dose. Qui sont les autres ?

En France, environ 6,5 millions de personnes âgées de plus de 12 ans n’ont reçu aucune dose de vaccin anti-Covid. Elles sont plus de 4 millions chez les moins de 50 ans. Au-delà, elles sont environ 2,3 millions. La préoccupation des autorités porte en particulier sur les seniors. Chez les plus de 65 ans, ils sont plus d’un million à n’avoir fait aucune injection. Et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les plus de 80 ans ne sont pas les mieux protégés : parmi eux, 15% n’ont pas reçu de dose. L’Espagne et le Portugal, par exemple, ont réussi, eux, à vacciner l’intégralité de ce groupe d’âge.

D’importantes brèches

En France, malgré une couverture vaccinale très élevée à l’échelle de la population générale, il y a donc des brèches importantes aux yeux des autorités ; de quoi former une vraie vague d’hospitalisations si les contaminations explosent.

À noter que les Français les moins favorisés semblent aussi être moins vaccinés. Ainsi, chez ceux qui bénéficient de la complémentaire santé solidaire, une aide de l’État destinée aux personnes aux faibles revenus, le taux de vaccination est de 45%, contre 75% pour l’ensemble de la population, selon le ministère de la Santé. C’est un autre défi pour les autorités.

RFI.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :