Skip to content

Crise d’oxygène : arrivée de quatre générateurs à Béjaia


La wilaya de Béjaia s’est enfin dotée de quatre générateurs d’oxygène qui seront installés, aujourd’hui, comme cela a été prévu, au niveau du CHU de Béjaia, EPH Amizour,Hopital de Sidi Aich et Kherrata.

Publicités

Après avoir vécu une crise d’oxygène, sans précédent, ayant causé plusieurs décès, les citoyens de la wilaya de Béjaia peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. Les quatre générateurs d’oxygène ont été acheminés à partir de l’aéroport Houari Boumediène et sont arrivés au port de Bejaia dans la soirée d’hier, vendredi 06 aout.

Pour rappel, deux ont été financés par le budget de wilaya et deux autres par des bienfaiteurs et autres opérateurs économiques de la région. Selon, la cellelule de communication de la wilaya de Béjaia, ils seront installés au niveau du CHU de Bejaia et les Établissements Publics Hospitaliers (EPH) d’Amizour, Kherrata et Sidi-Aich.

Outre cet arrivage, il importe de souligner que les générateurs du CHU et de l’EPH d’Amizour ont été payés par les fonds de wilaya, alors les deux autres ont été pris en charge par des bienfaiteurs, qui ont toutefois décidé de garder l’anonymat. Pour rappel, 14 milliards de centimes ont été dégagés sur le budget de wilaya pour l’acquisition de concentrateurs d’oxygène, l’installation de générateurs d’oxygène, l’achat des armoires et camions frigorifiques.

A noter que deux autres générateurs d’oxygène qui sont financés également sur le budget de la wilaya sont destinés aux hôpitaux d’Aokas et Akbou. Selon la cellule de communication de la wilaya de Bejaia, ces deux générateurs d’oxygène seront livrés au courant de la semaine. Cette acquisition permettra aux cinq EPH (Amizour, Souk-El-Tenine, Sidi-Aich, Akbou et Aokas) ainsi qu’au CHU de Bejaia d’assurer de l’oxygène nécessaire aux malades atteints de la Covid-19.

Par ailleurs, les autorités locales et nationales ne cessent d’appeler au strict respect des mesures barrières, entre autre le port de  la bavette, l’utilisation du gel et le respect de la distanciation. Sans oublier, la nécessité de se faire vacciner afin de faire face à cette pandémie.

De Bejaia : Rahib. M.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :