Skip to content

Emigration clandestine : l’Algérie déclare avoir démantelé un réseau « criminel international »

L’Algérie, qui fait face à un problème sérieux de l’immigration clandestine, où les jeunes partent par des centaines, a déclaré, ce dimanche, avoir procédé procédé au démantèlement d’un réseau « criminel » spécialisé dans ce domaine illégale. L’annonce a été confirmée par « les éléments des unités du Groupement territorial de la gendarmerie nationale (UGTGN) de la wilaya de Bordj Bou Arreridj.

Ce réseau a été qualifié de « criminel » par les autorités algériennes qui peinent à mettre fin à ce phénomène de « Harga ». Il est composé de 24 personnes, entre 40 et 45 ans, dont des repris de justice, selon la même source, qui souligne que ce groupe active sur tout « le territoire national » et « organise des traversées clandestines en passant par la Libye puis vers l’Europe ».

Lire également : Immigration clandestine : arrestation d’un groupe de 16 personnes à Béjaia – INA PRESSE

Outre, l’opération de désentêtement a été réalisée « sur la base d’informations faisant état des activités illicites d’un réseau criminel spécialisé dans ce trafic, activant au niveau de la wilaya de Bordj Bou Arreridj en utilisant les réseaux sociaux. Les enquêtes engagées dans ce cadre ont contribué à l’identification de 17 personnes, tandis que 7 autres sont en fuite en dehors du pays. » précise-t-on.

Cinq téléphones portables utilisés comme moyen de communication dans ces activités criminelles ont été saisis. Les mis en cause ont été présentés devant les instances judiciaires compétentes, après le parachèvement des procédures juridiques nécessaires, a-t-on conclu.

M.O. avec Aps.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :