Skip to content

Génocide arménien : Nice commémore ce terrible crime et dénonce le conflit du Haut-Karabakh (actualisé)


Le terrible génocide arménien commis dans les années 1915 à 1923 sur le territoire de la Turquie a été commémoré ce matin, 24 avril, à Nice au jardin d’Arménie. Le maire de Nice, Christian Estrosi, qui dénonce haut et fort le conflit du haut Karabakh, a chargé Mme Magalie Altounian, l’adjointe au Maire, pour célébrer cet événement historique.

« Je représentais ce matin M. Estrosi au jardin d’Arménie pour commémorer le Genocide Armenien. » a fait savoir l’adjointe avant de rappeler le devoir de « lutter contre le déni ». « Alors que le négationnisme en grandit et que les prisonniers arméniens attendent toujours de retrouver leur famille, il est de notre devoir de lutter contre le déni. » dira t-elle.

Il y a lieu de rappeler que le peuple arménien a été victime de déportations, famines et de terribles massacres sur le sol des Ottomans. Au moins 1,2 million de personnes a été exécuté par le parti au pouvoir à l’époque. Autrement, on parle d’extermination des chrétiens arméniens dans « l’Empire ottoman ».

Cette année, le conflit du Haut-Karabakh, nommé Artsakh par les Arméniens, fait réagir toute la communauté internationale. Selon plusieurs médias, cette zone entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, est en guerre depuis dimanche soir. La France réagit et condamne ce « conflit ». Emmanuel Macron s’est rendu ce samedi midi devant un mémorial du génocide arménien au centre de Paris. «La France et l’Arménie sont unis dans l’amitié et la fraternité» a t-il déclaré.

« Dénoncer le conflit avec l’appui de la Turquie d’Erdogan ! »

A Nice, malgré son absence sur le terrain, Christian Estrosi n’a pas manqué cette célébration historique. Il a rappelé « haut et fort ce terrible crime commis il y a 106 ans ». L’élu azuréen va jusqu’à « dénoncer le conflit du haut Karabakh et pointer du doigt le président Turque Recep Tayyip Erdoğan.

« Il faut dénoncer avec la même force ce qui se passe aujourd’hui au Haut-Karabakh avec l’appui de la Turquie d’Erdogan. » a déclaré le maire de Nice qui a aussi exprimé son soutien aux Arméniens de la république.

Ce peuple est menacé par l’islamiste Erdogan !

Outre ces déclarations, le député des alpes maritimes, Eric Ciotti, qui a assisté aux commémorations Niçoises, ne va pas du dos de la cuillère pour tirer à boulets rouges sur le président Turque et le traiter, en quelque sorte, de « terroriste ».

« Aujourd’hui encore, ce peuple arménien est menacé, attaqué dans le Haut Karabakh par l’islamiste Erdogan qui n’est au fond, que la pale copie de la Turquie Ottomane. Nous ne pouvons pas fermer les yeux. » peste l’élu. Et d’ajouter, « avec l’Arménie, nous sommes les héritiers d’une même civilisation chrétienne. Face aux conquêtes islamistes, battons nous pour que l’Arménie reste l’Arménie et que la France reste la France. »

Lire aussi : Polémique entre Macron et Erdogan : le député Eric Ciotti traite Erdogan de «loup dangereux» – INA Presse

La rédaction

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :