Skip to content

Guerre d’Algérie : la France rend accessible les archives classifiées de plus de 50 ans


Le président français, Emmanuel Macron, a pris décision de faciliter l’accès aux archives classifiées de plus de 50 ans, y compris celles relatives à la Guerre de libération nationale (1954-1962), a fait savoir l’Elysée.

Cette procédure prendra effet à partir de ce mercredi 10/03. C’est néanmoins une décision qui a pour objectif de « permettre aux services d’archives de procéder aux déclassifications des documents couverts par le secret de la Défense nationale jusqu’aux dossiers de l’année 1970 incluse », souligne le communiqué de la présidence. Et d’ajouter : « cette décision sera de nature à écourter sensiblement les délais d’attente liés à la procédure de déclassification, s’agissant notamment des documents relatifs à la guerre d’Algérie. »

Cette annonce fait suite au rapport Stora et intervient une semaine après la reconnaissance par le Président français, « au nom de la France », que l’avocat et dirigeant nationaliste Ali Boumendjel avait été « torturé et assassiné par l’armée coloniale en 1957. »

Il importe de souligner, en outre, que les autorités algériennes ont longtemps réclamé l’ouverture des archives coloniales ainsi que le règlement de la question des « disparus«  de la guerre d’indépendance : plus de 2200 personnes. Il y a aussi celle des essais nucléaires français dans le Sahara algérien.

Lisa O. et agences

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :