Skip to content

Hirak : trois activistes libérés à Béjaïa

Le tribunal de Béjaïa a remis en liberté trois activistes, ce mercredi 8 juillet, après presque un mois de détention. Il s’agit de Adjlia Yanis, Amar Berri et le blogueur Merzoug Touati.

En effet, placés sous mandat de dépôt le 13 juin précédent, les trois jeunes militants ont été poursuivis, entre autres pour «  atteinte à la personne du président de la République, outrage à corps constitué, incitation à attroupement non armé, mettre la vie d’autrui en danger durant la période du confinement.»

Le procureur de la République près le tribunal de Béjaïa avait requis à leur encontre 3 ans de prison ferme et une amende de 100 000 Da, lors du premier procès le 1 du mois de juillet.

A noter que plusieurs rassemblements ont été observés par la population locale devant le tribunal de Béjaïa pour exiger la libération des détenus d’opinion dont ces trois jeunes militants actifs.

La rédaction.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :