Skip to content

Immigration clandestine : arrestation d’un groupe de 16 personnes à Béjaia

Une tentative d’immigration a été déjouée à Béjaia. Les candidats à l’immigration clandestine sont de Delles et d’Alger. Ils sont âgés entre 21 et 55 ans. Trois bateaux, des téléphones portables et une sommes de 2085 euros ont été récupérés.

Publicités

L’immigration clandestine n’est pas un phénomène pour l’Algérie. Chaque jour que Dieu ait donné, on retrouve des groupes de Herragas comme on les appelle dans ce pays et dans plusieurs autres pays touchés par ce phénomène.

A cet effet, le groupe en question,16 personnes au total, a été arrêté par la gendarmerie nationale de Bejaia au port de Beni Ksila. Selon notre source, la tentative de « Harga » a eu lieu les 13 et 14 du mois en cours à 2h du matin. Muni d’une embarcation, ces jeunes dont une femme, ont tenté de fuir le pays vers l’Europe.

Selon le communiqué du groupement de la gendarmerie nationale de Béjaïa, on trouve parmi les arrêtés, sept (07) passeurs de Bejaia. En revanche, les candidats à l’immigration clandestine sont de Delles et d’Alger et sont âgés entre 21 et 55 ans.

Trois bateaux, des téléphones mobiles et 2085 euros récupérés

La gendarmerie nationale, a pu récupérer lors de cette opération, tout le matériel destiné à l’immigration irrégulière. Au total, trois bateaux et une dizaine de bidons d’essence ont été saisis, et ainsi que des téléphones mobiles et une somme de 2085 euros.

Il est à rappeler que la région a enregistré d’autres opérations similaires au niveau du même endroit. En décembre 2020, 23 jeunes de Bejaia, candidats à la migration clandestine ont été portés disparus. Leurs familles sont restées pendant un mois sans nouvelles d’eux.

La récente tentation qui a été également déjouée date du 08 février 2021. Pour rappel, « 22 personnes dont 17 candidats à l’immigration clandestine et 05 organisateurs des traversées maritimes clandestine âgés entre 21 et 35 ans, natifs des wilayas de Béjaïa, Alger, Jijel et Aïn Timouchent ont été arrêtées au cours de la perquisition de deux domiciles situés au village côtière d’Aït Mendile, commune de Béni K’sila. », selon le communiqué du groupement de la gendarmerie nationale de Béjaïa.

De Béjaia : Rahib. M.

Publicités

1 Comment »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :