Skip to content

Incendies à Tizi Ouzou : Le FFS exige une enquête « sérieuse et immédiate »

Publicités

Après le déclenchement d’une trentaine d’incendies dans 14 départements de l’Algérie, et qui ont touché beaucoup plus la wilaya de Tizi Ouzou le FFS a appelé, ce mardi, à une enquête « sérieuse et immédiate » sur les circonstances et les causes de ces incendies répétés et à informer le public de leurs résultats tout en réprimant les responsables.

C’est l’enfer. La situation est d’une extrême urgence. La wilaya de Tizi Ouzou est « asphyxiée » par les feux de forêt ainsi que les brumes épaisses et noirâtres qui couvrent toutes les régions donnant une scène apocalyptique. Pour rappel, les services de la Protection civile ont enregistré, à ce mardi matin, 07 décès. La situation n’est pas encore maitrisée. Des familles quittent en masse leurs domiciles.

En effet, dans un communiqué publié par le sénateur A. Derguini, le parti des opposants a sévèrement critiqué les moyens mis en place par le gouvernement pour maitriser la situation qui dégénère. « Alors que l’Algérie souffre de ces catastrophes année après année, l’autorité adopte les mêmes méthodes d’intervention traditionnelles, les mêmes méthodologies de gestion et rien n’a changé en termes de moyens. ».

« Le contexte et les dimensions de ces catastrophes et la manière d’y faire face sont les précurseurs d’un avenir inconnu » regrette encore le FFS, qui prévient également sur « ses répercussions qui peuvent être désastreuses pour le pays si nous ne travaillons pas ensemble pour remédier aux problèmes ».

Dans ce sens, les forces sociales qui sont toujours opposés au système proposent de « prendre l’initiative de changer le système de gouvernement d’une manière progressive et pacifique, pour passer en douceur, à l’état de vérité et de droit et à l’état d’institutions légitimes avec son extension populaire et nationale. »

Lire également : Incendies : 04 décès et d’importants dégâts à Tizi Ouzou – INA PRESSE

Publicités

Les zones touchées par les feux doivent être déclarées comme « zones sinistrées »

En examinant de près les graves dommages causés par ces feux de forêts, le parti des opposants exige que les zones touchées, en particulier Tizi Ouzou, soient déclarées zones sinistrées et que les couvertures financières nécessaires soient allouées pour indemniser les personnes touchées, compenser les dommages et absorber les pertes au niveau national.

Concernant les méthodes d’extinction des feux et la gestion de la situation, les opposants proposent quand-même une issue, malgré leurs critiques. « Il est temps de rompre avec des méthodes de gestion dépassées et de surveiller les possibilités nécessaires pour réduire ces catastrophes. Où sont les aéronefs compétents pour éteindre l’incendie et où sont les possibilités d’être mis à la disposition des agents de la protection civile ? » peste-on.

Les FFS a saisi cette occasion pour appeler « à la vigilance et à la retenue et à ne pas se précipiter derrière les stratagèmes des âmes malades qui profitent de tragédies et épreuves populaires pour mettre en œuvre leurs plans méprisables. »

M. Outemzabt.

2 Comments »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :