Skip to content

Kabylie : cet élan de solidarité émouvant !

La wilaya de Tizi Ouzou est embrasé. Malgré la gravité de la situation, la panique qui s’est emparée de nombreux citoyens à cause des flammes qui ont cerné leurs villages, des milliers de villageois se sont mobilisés pour tenter de maîtriser les flammes avec des moyens du bord, de simples blanches d’arbres parfois. Ils ont fait face à la mort !

Publicités

Aussitôt les premiers feux déclarés, tous les kabyles se sont portés volontaires pour évacuer des familles dont les maisons ont quasiment pris feu. Ils ont porté sur leur dos les personnes âgées et les malades. Ils ont aussi participé à l’extinction des feux aux côtés des éléments de la protection civile, sans attendre de l’aide et avant même l’arrivée de l’armée nationale populaire et de la Gendarmerie nationale.

Des scènes terrifiantes. Des personnes qui fuient les flammes sur un fond de gigantesques colonnes de feux et de fumées montant vers le ciel. Des cris dans tous les sens, des blessés, des morts par asphyxie…, un véritable film d’horreur !

Devant cette situation alarmante et désastreuse, ces citoyens ont eu le courage et la volonté pour faire face aux incendies « criminels ». Ils ont contribué à sauver de nombreuses vies, dont la wilaya déplore la mort de six personnes. Ils ont également pu sauver le service pédiatrie de l’Hôpital de Ain El Hammam des flammes. Ils ont mobilisé leurs citernes pour acheminer l’eau vers les lieux des incendies. Ils ont tout fait !

Epuisés par une nuit blanche et éprouvé par de nouveaux départs d’incendie, le moral sapé par la vue de villages ravagés par les flammes, des cheptels, vergers, forêts, beaucoup n’ont pas pu résister laissant leur larme couler. Et comment ne pas pleurer la kabylie !

« Un homme chez nous ne pleure pas, voir les larmes d’un homme couler révèle toute sa détresse et son impuissance face à une situation qui le dépasse ».

a-t-on témoigné.

Lire également : Incendies en Algérie : 06 morts à Tizi Ouzou et 01 autre à Sétif, les flammes se propagent (actualisé) – INA PRESSE


Emouvante solidarité inter-villageoise et intercommunale

La solidarité inter-villageoise et intercommunale a été aussi au rendez-vous. Dans les communes limitrophes qui ne sont pas touchées par les feux des centres d’accueil ont été aménagés et ouverts par des particuliers pour recevoir les familles sinistrées. Des associations, des particuliers et des opérateurs économiques dont une unité de production d’eau minérale, se sont mobilisés pour apporter eau, nourriture, boissons, masque de protection contre la Covid-19 et autres équipements nécessaires pour les familles évacuées.

En outre, cette situation apocalyptique a suscité la conjugaison de différents moyens humains et matériels. Car, il est à rappeler que la protection civile qui a mobilisé 596 agents et d’importants moyens matériels. 90 engins d’intervention en plus d’une colonne mobile ainsi que plus de 60 camions ravitailleurs en eau. Des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) ont été dépêchés dès le déclenchement des incendies lundi dans le wilaya de Tizi-Ouzou.

Cela étant, il a été quand-même difficile de maitriser les incendies qui se propagent d’une vitesse incroyable. Il était aussi quaisi « impossible » de venir en aide à d’autres wilayas limitrophes qui ont subi le même sort.

Le FFS a sévèrement critiqué ces moyens mis en place par le gouvernement pour maitriser la situation qui dégénère. « Alors que l’Algérie souffre de ces catastrophes année après année, l’autorité adopte les mêmes méthodes d’intervention traditionnelles, les mêmes méthodologies de gestion et rien n’a changé en termes de moyens. » déclare-t-on dans un communiqué rendu public.

Lire l’intégralité de l’article ici : Incendies à Tizi Ouzou : Le FFS exige une enquête « sérieuse et immédiate » – INA PRESSE

M. Outemzabt. avec aps.

Des citoyens de Khenchela viennent en aide à leurs frères et sœurs

Des jeunes organisent la logistique de la solidarité depuis 24 heures.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :