Skip to content

L’Algérie achète 50 000 tonnes de blé dur

Publicités
Afficher l’image source

L’Algérie fait partie des pays qui ont tiré leur épingle du jeu sur la scène internationale en termes d’acquisition de blé. Selon le cabinet français Agritel, “l’Algérie est aux achats pour officiellement 50 000 tonnes de blé dur”.

Si ce cabinet n’indique pas l’origine de cette nouvelle acquisition, il est clair que l’Algérie avait diversifié les marchés pour mieux contenir la tendance haussière des prix des céréales. Citant un cas édifiant, Agritel a révélé que l’Égypte a annulé son appel d’offres, jugeant probablement les prix trop élevés. “L’offre française était la moins chère, à 429,22 dollars la tonne rendu Égypte, à comparer à 338,55 dollars acheté lors de leur dernier appel d’offres le 17 février dernier.” Quant à la Tunisie, elle vient de lancer un appel d’offres pour 75 000 t de blé dur origines optionnelles.

Liberté.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :