Skip to content

L’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh condamné à 3 ans de prison ferme

Tayeb Louh, l’ancien ministre de la justice algérien (2013-2019), a été condamné, ce lundi, à une peine de 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 200 000 DA, par le pôle pénal financier et économique du tribunal de Sidi M’hamed (Alger).

Publicités
Résultat d’image pour Tarek-Noah Kouninef. Taille: 176 x 170. Source: www.algerie360.comRésultat d’images pour Benhachem Tayeb

En effet, l’homme est poursuivi pour « abus de fonction et entrave au bon fonctionnement de la Justice ». Pour rappel, le Procureur de la République près le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) avait requis, la semaine dernière, une peine de 10 ans de prison ferme contre l’ancien ministre de la Justice.

Par ailleurs, l’homme d’affaires Tarek Kouninef, qui est, quant à lui, poursuivi pour « abus de fonction » a été condamné à une peine de 4 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million (01) de dinars. Le même tribunal avait requis 10 ans de prison ferme assortis d’une amende d’un (01) million de dinars contre lui.

Au même temps, l’ancien inspecteur général du ministère de la Justice, Benhachem Tayeb a écopé d’une peine de deux (02) ans de prison ferme assortie d’une amende de 200 000 DA. Soulignons également, que le tribunal avait requis contre lui 8 ans de prison ferme assortis d’une amende d’un (01) million de dinars, avec interdiction du droit de candidature pour une durée de cinq ans.

Le tribunal a condamné les trois accusés à verser in solidum un montant de 100.000 DA au Trésor public, avec confiscation de tous leurs revenus illégaux, objet de saisie judiciaire.

Ina Presse.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :