Skip to content

Les sites archéologiques sont exploitables par les micros entreprises et les start-up !


Lors de sa visite au site archéologique d’Hypone à Annaba, la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda a fait savoir que les sites archéologiques et les espaces culturels protégés sont «exploitables par des micros entreprises et des startups».

Ces sites constituent «un actif précieux à valoriser pour devenir des sites d’attraction créateurs de richesse et contribuant au développement de l’économie alternative» a t’elle déclaré.

La création d’activités revalorisantes en rapport direct avec la nature de ces sites et leurs dimensions civilisationnelles «contribuera à une redynamisation permettant de transformer ces sites en pôles d’activités commerciales et de services créateurs de richesses», a précisé la ministre dans une conférence de presse en marge d’une visite de travail de deux jours dans cette wilaya.

Par ailleurs, la ministre qui a fait part de la stratégie adoptée par son secteur pour la relance de la vie culturelle, a affairé que tout l’accompagnement nécessaire sera assuré aux porteurs de projets et d’initiatives.

Dans ce sens, elle a rappelé que le projet «théâtre de poche» constitue pour les porteurs d’initiatives provenant de la volonté des jeunes talents une «véritable opportunité pour les petits investissements permettant d’exploiter les espaces vacants pour créer l’ambiance culturelles à travers les quartiers».

Avec aps

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :