Skip to content

Palestine : l’Algérie confirme sa position « constante » et « inconditionnelle »


L’Algérie a réaffirmé sa position « constante et inconditionnelle » pour la Palestine qu’elle gâte « trop ». C’est le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, qui l’a confirmé depuis le Caire : l’Algérie reste en faveur du peuple palestinien pour établir son Etat indépendant et souverain sur les frontières de 1967 avec El-Qods pour capitale sur la base de l’initiative de paix arabe.

« La cause palestinienne figure en tête de nos priorités, au regard de la place qu’elle occupe dans nos cœurs tous », a-t-il assuré.

Le ministre algérien a donc saisi l’occasion de l’ouverture de la session extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel, tenue lundi au Caire, pour remettre ça. M. Boukadoum a précisé que « la cause palestinienne a connu dernièrement ses moments les plus difficiles d’où la nécessité de reprendre les choses en main ».

« Je tiens à cette occasion, à rappeler que mon pays, qui a eu l’honneur d’abriter la proclamation de la création de l’Etat palestinien, le 15 novembre 1988, réaffirme sa position constante et inconditionnelle de soutien au droit du peuple palestinien au recouvrement de tous ses droits violés et à l’établissement de son Etat indépendant sur les frontières de 1967, un Etat entièrement souverain et ayant Al-Qods pour capitale, sur la base de l’Initiative de paix arabe » .

En outre, il propose de « créer les conditions idoines pour la relance du processus de négociations sur la base des références de paix convenues au niveau international et conformément aux résolutions pertinentes de l’ONU, aux principes de la légalité internationale et à l’initiative de paix arabe », dira t’il.

L’orateur se félicite d’avantage « les efforts fournis pour l’unification des rangs palestiniens ». Il a salué les frères en Palestine, pour l’étape importante qui consiste en l’organisation de l’élection présidentielle et des élections législatives afin de contribuer à la promotion de la réconciliation et à l’unification de la position palestinienne ».

La rédaction

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :