Skip to content

Saison estivale 2021 : un plan « spécial » de sécurisation et de prévention des familles


Pour la saison estivale de l’,année 2021, un plan de sécurisation et de prévention a été initié par le commandement de la Gendarmerie nationale (GN). Celui-ci, consiste à mettre en sécurité « les personnes et les biens privés et publics et à veiller à l’application de toutes les mesures pour préserver la santé publique », a indiqué, ce jeudi, le corps de sécurité dans un communiqué. 

En effet, ce plan mettra t-il fin à l’insécurité estivale ? C’est ce qu’a tenté d’expliquer ledit communiqué qui assure vouloir travailler sérieusement pour la « quiétude » des estivant. La sécurité sera donc une priorité, notamment dans les lieux à forte affluence comme « les plages, les complexes touristiques, les lieux de loisirs et les places publiques notamment dans les wilayas côtières ».

« Au vu des conditions sanitaires exceptionnelles, ce plan vise à assurer « aux citoyens la sécurité nécessaire qui leur permet de passer leurs vacances dans le calme et la sérénité ».

lit-on dans ledit communiqué

Renforcement de la présence de la gendarmerie sur le terrain

Le projet repose également sur « le renforcement de la présence des formations de la gendarmerie nationale sur le terrain ». Certes, pas uniquement les plages qui sont concernées mais aussi les réseaux routiers. Pour cela, il a été décidé de mettre en place des dispositifs préventifs adaptés dans le temps et l’espace, en vue de fluidifier la circulation routière et limiter les accidents de la route ».

Il s’agit aussi « de la mise en place de dispositifs mobiles renforcés par des sections de sécurité et d’intervention, des brigades cynophiles, des escadrilles aériennes pour sécuriser et contrôler les routes et les lieux qui connaissent un grand flux d’estivants (plages, forêts, lieux de détente) ainsi que les lieux isolés susceptibles d’attirer des délinquants, telles que les plages non surveillées.

Outre, des campagnes de sensibilisation au profit des enfants, seront organisées par des brigades de protection des mineurs relevant de la GN.

Ainsi, ans le domaine de la santé publique, « les unités de la GN consacreront leurs activités à la prévention et à l’élimination de toutes infractions d’atteinte à la santé publique, notamment celles ne respectant pas les conditions et normes définies par la réglementation en vigueur et qui sont susceptibles de nuire à la santé du citoyen, tout en avisant les autorités administratives »

En somme, ce plan repose sur « la valorisation du service public, dont l’orientation, l’assistance et le secourisme, tout en assurant une intervention rapide et efficace en cas de nécessité ».

M. Kadri.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :