Skip to content

Sétif : extinction totale de tous les incendies de forêts

Les services de la Protection civile de la wilaya de Sétif sont parvenus, mardi, à éteindre totalement tous les incendies qui se sont déclarés dans la région depuis le 8 août courant, avec pas moins de 22 incendies enregistrés dans plusieurs communes, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile.

Publicités

Ces incendies qui ont causé la mort de trois citoyens, un octogénaire et deux frères (42 et 46 ans), originaires des communes d’Ain Sebt et Dehamcha (Nord-est de Sétif) ont été « totalement » maîtrisés, a précisé à l’APS, le chargé de communication de la Direction locale de la Protection civile, le capitaine Ahmed Lamamra.

La même source a détaillé que les trois personnes ont succombé sous l’effet de la fumée et des brûlures alors qu’elles tentaient de lutter contre le feu et sauver leurs animaux et leurs ruches d’abeilles.

Les incendies ont aussi causé la destruction de 180 ha de surfaces forestières dont 80% de pin d’Alep, tandis que les 20% restants représentent du chêne-liège et du chêne vert, a-t-on précisé.

Selon le capitaine Lamamra, ces incendies, pour lesquels des moyens matériels et humains « importants » ont été mobilisés, ont également ravagé 400 ha de broussailles et d’herbes sèches, 850 arbres fruitiers et 4 400 bottes de foin.

Les incendies enregistrés dans la wilaya étaient localisés dans les communes de Maaouia, Dehamcha, Ain Sebt, Aït Tizi, Bouslem, Ain El Kebira, Ain Roua, Hammam Guergour, Tizi Nebchar, Aït Arnat et Aït Naoual Mezada, situés au Nord du chef-lieu de wilaya, en plus de la commune de Guidjel au Sud de Sétif.

Des moyens « importants » ont été mobilisés pour éteindre ces incendies dont certains ont nécessité 48 heures d’efforts pour venir à bout des flammes, détaillant que les unités d’intervention des communes concernées, des communes voisines et les colonnes mobiles des wilayas de Sétif et M’sila, des éléments de l’Armée nationale populaire ainsi que des citoyens des zones sinistrées ont conjugué leur efforts pour maîtriser ces feux.

Les éléments de la Protection civile de la wilaya poursuivent l’opération de surveillance des zones sinistrées et demeurent en alerte pour intervenir rapidement en cas de réapparition de foyers d’incendies, notamment avec des conditions climatiques défavorables caractérisées par une forte chaleur et du vent.

Le capitaine Lamamra a rappelé qu’en 2020, les services de la Protection civile de Sétif ont enregistré pas moins de 340 incendies de forêts et de cultures agricoles qui ont ravagé 2018 ha de forêts et de cultures agricoles, dont 690 ha d’arbres forestiers tels que le pin d’Alep et le cèdre et 20 400 arbres fruitiers, ainsi que 88 ha de céréales.

Les dégâts engendrés par les incendies, au cours de la même période, ont touché en particulier la région Nord de la wilaya, notamment les communes de Beni Chabana, Aït Naoual Mezada, Guenzet et Hammam Guergour ravageant également 183 ruches d’abeilles et 41 000 bottes de foin, a-t-on conclu.

APS.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :