Skip to content

Un séisme de magnitude 5.9 fait d’importants dégâts à Béjaia

Un séisme de magnitude 5,9 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistré jeudi à 01H04 dans la wilaya de Bejaia. D’importants dégâts ont été recensés mais heureusement aucune victimes n’est déplorée.

En effet, plusieurs secousses ont été ressenties dans toute la wilaya. La première, de magnitude 4 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée mercredi à 20H38, a fait savoir le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre de cette secousse a été localisé à 28 km au Nord-Est de Cap Carbon.

En revanche, le tremblement enregistré ce jeudi aux environs de 1h04 a causé plusieurs dégâts matériels consistant en « l’effondrement partiel de trois vieilles maisons », sans qu’il y ait de pertes humaines à déplorer, a indiqué jeudi un communiqué de la Direction générale de la Protection civile (DGPC). Celle-ci a déployé ses équipes pédestres et des ambulances pour constater la situation générale et rassurer les citoyens ».

Effondrement de vielles bâtisses et des fissures

Le premier bilan a fait état d’effondrement partiel de trois (3) vieilles maisons vacantes sur les hauteurs de Bejaia. Plusieurs fissurations de murs de maisons, de cages d’escaliers de deux bâtiments à la cité Seghir, les milles et d’autres quartiers de la ville.

De son coté, la direction des affaires religieuses de la ville, a annoncé la fermeture de la mosquée Iben Badis située quartier Lakhmis. Sur les photos, postées par le directeur Boualem Djouhri, on aperçoit des fissures importantes dues au séisme de magnitude 5.9.

Panique chez les citoyens

La panique a vite gagné les citoyens de la ville des Hamadaites qui ont passé la nuit à la belle étoile. Ils ont tous quittés leurs habitations, « en sus de quelques fissures enregistrées dans des murs  » a ajouté la DGPC. L’on souligne que la Protection civile est intervenu pour secourir 4 personnes légèrement blessées et transférés à l’hôpital de la ville. Huit (08) autres dans un état de choc.

La rédaction Ina

1 Comment »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :